Le divorce chez nos ancêtres

Saviez-vous que le divorce n’était pas possible avant 1792 ? Avant cette date le mariage était considéré comme un sacrement indissoluble et indiscuté dans la France chrétienne et seule la séparation de corps existait, ne donnant aucune possibilité de se remarier… Il a été aboli par la Restauration en 1816 et réinstitué avec la loi Naquet de 1884. Depuis, l’augmentation des divorces est constante sauf pendant les guerres du 20ème siècle.

On passe de 2000 cas en 1915 à plus de 40000 en 1920 puis de 15000 en 1940 à 64000 en 1946 pour arriver à 36500 en 1966, ce qui représente 8,5% des mariages. La loi française ignorait aussi le divorce par consentement mutuel jusqu’en 1978… Si vous observez votre arbre généalogique, constatez-vous beaucoup de couples divorcés ou séparés ? Des mariages malheureux ou contraints ? Et aujourd’hui êtes-vous en recomposition familiale après avoir eu deux ou trois divorces ?


#carolineteberne #psychothérapeute #mémoiresancestrales #divorce

Défiler vers le haut