Les ancêtres pendant la guerre

Des études ont montré que les traumatismes peuvent se transmettre sur trois ou quatre générations… Avez-vous entendu des membres de votre famille parler de ce qu’ils ont pu vivre en temps de guerre ? Ont-ils gardé leurs blessures émotionnelles enfouies en eux ? Ont-ils échappé ou survécu au pire ?

Pendant que les hommes étaient dans les tranchées dans des conditions atroces : promiscuité, boue, rats, vermine, faim, manque de sommeil, bombardements, violence et effroi devant des armes nouvelles, les femmes ont dû prendre la relève dans les manufactures, les postes, les banques, les transports pour maintenir l’économie. Le charbon manque, la viande est rationnée, le sucre se fait rare, la circulation automobile a presque disparu et le nombre de femmes en deuil ne cesse d’augmenter… Elles sont ensuite employées dans les écoles et les hôpitaux et s’émancipent en assurant seules la charge des enfants et en gérant le patrimoine avec un argent « à elles », gagné seules. Elles finissent par obtenir le droit de vote en 1945.

#carolinetéberne #psychothérapie #mémoiresancestrales #guerre

Défiler vers le haut